La crise à potentiel psychotraumatique en milieu scolaire: rôles des enseignants, structure organisationnelle, confiance et reconnaissance professionnelle

Colloque du CRIFPE
Brève communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Résumé
Les mandats et responsabilités des enseignants sont multiples dans le contexte de crises traumatiques. Cette communication portera sur les rôles et responsabilités des enseignants lors d'événements traumatiques pendant et après ceux-ci en présentant les faits saillants de deux études soient une analyse approfondi d’articles scientifiques (n=53) évaluant les impacts de différentes interventions mises en place dans les écoles à la suite d’une catastrophe ainsi que sur le rôle des membres du personnel scolaire et une étude qualitative réalisée auprès d’enseignants (n=9) visant à identifier les défis que leur posent les crises psychotraumatiques ainsi que les conséquences qu’elles ont sur leur bien-être. La recension des écrits démontre que l’école est un lieu idéal pour que les jeunes puissent exprimer leurs émotions et normaliser leurs réactions, tout comme pour retrouver leurs routines, obtenir des informations sur l’évènement et corriger les rumeurs. Les entrevues réalisées auprès des enseignants démontrent que leurs rôles sont déterminants dans toutes les étapes des crises afin d’assurer la sécurité des élèves. La peur, l’insécurité, la présence de manifestions dépressives et d’anxiété ainsi que la prise de congés de maladie ont entre autres été soulevés en tant que conséquences de l’exposition à des événements traumatiques.
Auteur(s)
Carolyn Dufresne
CIUSSS de l'Estrie - CHUS - Canada

Carolyn Dufresne a une maitrise en travail social obtenue à l’Université du Québec à Chicoutimi et a travaillé en intervention en milieu scolaire de 1992 à 2021 au Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay. Elle est également chargée de cours à l'UQAC et occupe actuellement un poste aux ressources humaines en promotion de la civilité et en prévention du harcèlement et de la violence en milieu de travail au CIUSSS de l'Estrie - CHUS. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnent des équipes d'intervenants et des gestionnaires qui doivent accompagner les élèves dans la crise à potentiel psychotraumatique en milieu scolaire, dans l’analyse et la mise en place de stratégies qui favorisent le rétablissement de tous les acteurs. Dans le cadre de sa recherche de maitrise, elle s’est intéressée aux conséquences de tels événements sur les enseignants et aux facteurs qui leur permettent de se rétablir.

Danielle Maltais
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Danielle Maltais est professeure titulaire à l’Unité d’enseignement en travail social à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) au Département des sciences humaines et sociales. Elle est également titulaire de la Chaire de recherche Événements traumatiques, santé mentale et résilience. Depuis les 20 dernières années, ses travaux de recherche portent principalement sur les conséquences des événements traumatiques et des catastrophes sur la santé des individus et des intervenants ainsi que sur le développement des communautés. Elle a participé à l’écriture de plusieurs volumes, rapports de recherche et articles scientifiques sur ce sujet. Son expertise dans ce domaine est reconnue en Europe francophone où elle a déjà formé des intervenants du social à intervenir en situation de tragédie et de sinistre en France, en Belgique, en Martinique et en Guadeloupe. Elle a aussi participé en Haïti à la formation d’étudiants complétant des études universitaires en travail social sur l’intervention sociale post-catastrophe.

Séance
C-J207
Heure
2022-05-05 10 h 05
Durée
15 minutes
Salle
514a