La littérature résistante pour soutenir le développement de l’empathie cognitive

Colloque du CRIFPE
Affiche
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Résumé
Pour répondre au mandat de socialisation de l’école québécoise, les personnes enseignantes se doivent de se doter d’outils leur permettant d’adapter leurs interventions et d’actualiser leurs approches en lien avec le développement des compétences socio-émotionnelles des jeunes. Au sein de ces compétences, l’empathie apparait occuper une place significative de par sa mobilisation dans une gamme d'interactions et de relations humaines. Dans le cadre de cette recherche, nous nous intéressons au développement de la dimension cognitive de l’empathie chez l’enfant, soit la capacité de comprendre et d’adopter le point de vue de l’autre, grâce à la littérature de jeunesse de type résistante. La présence de différents éléments de complexité relatifs à la compréhension et à l’interprétation de ce type de littérature nous laisse croire que celle-ci pourrait amener des défis de compréhension et d’interprétation des points de vue des protagonistes par les jeunes élèves. Ainsi, sur la base de quelles caractéristiques faire le choix des albums de littérature de jeunesse de type résistant pour permettre de soutenir le développement de l’empathie cognitive des élèves? Notre recherche vise à répondre à cette question en établissant des critères de sélection de ces albums pour les personnes enseignantes du premier cycle au primaire.
Auteur(s)
Gabrielle Leonard-Benoit
Université de Sherbrooke - Canada

J’ai débuté mes études universitaires en psychologie à l’Université du Québec à Montréal. J’y ai découvert un grand intérêt pour la psychologie du développement et pour la psychologie en éducation. Mes expériences de recherche, de travail et de bénévolat auprès des jeunes m’ont amenée à revoir mes objectifs professionnels. Ainsi, après avoir complété un certificat en psychologie, j’ai poursuivi ma formation universitaire en effectuant un baccalauréat en études générales en éducation. J’ai eu l’occasion de me nourrir du monde de la pratique enseignante et d’en constater les défis. Je réalise actuellement mon premier projet de recherche dans le cadre d’une maitrise en sciences de l’éducation; j'ai le désir de réunir mes connaissances en psychologie et en éducation et celui d’en développer des nouvelles en adoptant un regard interdisciplinaire sur le monde de l'éducation, en tissant des liens entre des savoirs qui, d'emblée, ont peu été considérés en interactions ainsi qu’en regroupant des gens d'horizons divers autour d'objectifs communs.

Séance
C-JA
Heure
2022-05-05 9 h 15
Durée
285 minutes
Salle
Foyer 511a