Stress scolaire des élèves au secondaire selon le type de projet particulier

Colloque du CRIFPE
Brève communication orale
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Résumé
Au Québec, notre système d’éducation propose différents projets pédagogiques particuliers (PPP) afin de tenter de répondre aux besoins hétérogènes des élèves. En effet, les élèves québécois du secondaire ont un choix diversifié de PPP, reconnus par le ministère de l’Éducation et de l'enseignement supérieur (MEES), au sein des écoles secondaires publiques. Considérant qu’il n’est plus à montrer que l’adolescence est une période à risque de vivre du stress (Denis, 2017; Dumont et coll, 2016; Richard et Marcotte, 2015) et que toute situation de handicap est la résultante d’une interaction entre la personne et son milieu (Fougeyrollas, 2016), il importe de s’intéresser à la relation entre ce stress scolaire vécu par les élèves au secondaire en fonction du projet pédagogique particulier poursuivi. Nous proposons ainsi d’analyser, de manière quantitative, les différentes composantes du stress scolaire soit perception du futur, surcharge scolaire, pression familiale, interaction avec les pairs (Garcia-Ross et Coll., 2018) en fonction du type de PPP poursuivi. L’échantillon regroupe environ 1000 d’élèves de 1ère à 5ième secondaire inscrit dans un PPP et environ 1000 d'élèves qui ne sont pas Inscrits dans un PPP (groupe contrôle).
Auteur(s)
Naomi Labrosse
Université du Québec en Outaouais - Canada

Étudiante de 2e cycle en Éducation, Université du Québec en Outaouais. Naomi Labrosse s'intéresse à l'interaction entre les caractéristiques adolescents et leur environnement. Dans une perspective d'interaction entre l'individu et son milieu, elle s'intéresse plus précisément au stress scolaire chez les adolescents en fonction du type de projet pédagogique particulier.

Judith Beaulieu
Université du Québec en Outaouais - Canada

Professeure en adaptation scolaire à l'Université du Québec en Outaouais et co-responsable des programmes de 2e cycle en éducation. Judith Beaulieu s'intéresse à l'interaction entre les outils pédagogiques, les pratiques d'enseignement et les caractéristiques des élèves dits handicapés. Dans une perspective d'interaction entre l'individu et son environnement, elle s'intéresse plus précisément à l'utilisation de la littérature de jeunesse auprès d'élèves ayant une déficience intellectuelle de moyenne à sévère et un trouble du spectre de l'autisme.

Séance
C-J207
Heure
2022-05-05 9 h 50
Durée
15 minutes
Salle
514a