La collaboration entre enseignants et autres acteurs éducatifs : le cas de la gestion des élèves en difficulté dans les établissements d’éducation compensatoire à Genève

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Résumé
La collaboration entre enseignants et plus largement entre professionnels de l’éducation a été étudiée dans le cadre de nombreuses recherches et notamment pour améliorer la formation enseignante (Beaumont, Lavoie et Couture, 2010). Le développement des pratiques collaboratives dans le domaine de l’éducation a été reconnu comme un élément indispensable de la mise en œuvre des réformes permettant notamment un développement des compétences professionnelles des acteurs (Gather Thurler et Perrenoud, 2005). Néanmoins, « les observateurs savent que l’individualisme reste la figure dominante du métier d’enseignant » (Gather Thurler et Perrenoud, 2005, p.99). Cette communication propose d’analyser les interactions entre les enseignants et les autres acteurs éducatifs à la lumière de la sociologie des organisations et de l’approche des 3i issue du néo institutionnalisme. Elle permettra de dresser un portrait des pratiques professionnelles et des stratégies enseignantes dans un contexte particulier, l’éducation compensatoire, auprès d’un public d’apprenants spécifique, les élèves en difficultés scolaires ou sociales. En s’appuyant sur le cas concret de la gestion des élèves en difficultés, nous présenterons les résultats d’une étude empirique réalisée dans le canton de Genève dans 7 établissements d’éducation compensatoire auprès de 35 acteurs (enseignants, éducateurs, directeurs, coordinateurs pédagogique, enseignants de soutien).
Auteur(s)
Julia Napoli
Université de Genève - Suisse

Diplômée en Droit public comparé à l’université Paris I Sorbonne et en Sciences de l’éducation à l’université de Genève, Julia Napoli est actuellement chercheure au sein de l'unité de recherche Groupe Genevois d'Analyse des Politiques Educatives de l'Université de Genève au bénéfice d’une bourse du Fonds National Suisse. Elle est candidate au doctorat à la faculté des sciences de l'éducation et ses recherches portent sur la mise en œuvre des politiques éducatives dans une perspective comparative. Elle s'intéresse particulièrement aux politiques d’éducation compensatoire et à la réduction des inégalités scolaires.

Séance
C-J222
Heure
2022-05-05 9 h 55
Durée
25 minutes
Salle
514c