Les causes multiples des pénuries d’enseignants : que nous apprend l’analyse du marché du travail en Belgique francophone ?

Colloque du CRIFPE
Conférence principale / d'ouverture
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues), L’insertion dans la profession et Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Résumé
Depuis près de dix ans, en Belgique francophone, une vérité statistique est inlassablement réaffirmée : plus d’un tiers des enseignants débutants quittent le métier avant la fin de leur 5e année de prestation, ce qui serait une cause majeure des pénuries observées. Cette affirmation est le plus souvent mobilisée pour plaider en faveur d’une réforme de la formation des enseignants, laissant entendre que le motif majeur de l’attrition professionnelle est une préparation insuffisante aux exigences du métier. Nous montrerons dans cette contribution, à partir d’une analyse systématique de l’attrition entre 2005 et 2011, qu’il est à vrai dire assez peu fondé de lier l’attrition à une formation professionnelle insuffisante, dans la mesure où la grande majorité des néo-enseignants quittant cette fonction sont des personnes qui n’avaient pas été formées à ce métier. Les personnes ayant bénéficié d’une formation au métier d’instituteur ont au contraire une très grande stabilité professionnelle. L’analyse statistique des données laisse à vrai dire surtout entrevoir 1) un problème de condition d’emploi des néo-enseignants et 2) un déficit d’attractivité de certaines fonctions, entre autres les professeurs de pratique professionnelle. Cette analyse suggère donc une révision des mécanismes souvent trop intuitifs d’explication de l’attrition et des pénuries.
Auteur(s)
Vincent Dupriez
Université de Louvain - Belgique

Vincent Dupriez est professeur de sciences de l'éducation à l'Université de Louvain. Il développe des recherches sur les politiques éducatives et la gouvernance des systèmes scolaires. Ses travaux récents portent en particulier sur le groupe professionnel enseignant, les savoirs des enseignants et l'impact des nouveaux instruments d'action publique sur la profession enseignante.

Séance
C-V101
Heure
2022-05-06 8 h 30
Durée
45 minutes
Salle
510b