Équité et inclusion en contexte de diversité ethnoculturelle : rôle des enseignants et pratiques « gagnantes »

Colloque du CRIFPE
Conférence principale / d'ouverture
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Résumé
Dans un contexte caractérisé par une diversité ethnoculturelle croissante de la population scolaire, les écoles et les enseignants sont appelés à jouer un rôle central dans l’actualisation des principes d’équité et d’inclusion, autour desquels se mobilisent les groupes minoritaires et des acteurs sociaux de toutes origines. Cependant, dans ce domaine comme dans d’autres, il y a « loin de la coupe aux lèvres ». Les enseignants sont souvent confrontés à des obstacles liés à la complexité des enjeux sous-jacents à la diversité et aux rapports ethniques ou encore à l’émergence d’effets pervers lors de la mise en œuvre d’interventions bien intentionnées. Lors de cette présentation, je m’appuierai sur les résultats de diverses recherches internationales et québécoises pour identifier quelques caractéristiques des écoles et des enseignants qui « font une différence » dans l’expérience scolaire des élèves des groupes minoritaires et dans le vécu interculturel de l’ensemble des élèves. Je décrirai ensuite quelques pratiques « gagnantes » de prise en compte de la diversité linguistique, religieuse ou culturelle dans l’évaluation, l’ enseignement et la vie scolaire , en les contrastant avec les approches dominantes au sein des institutions.
Auteur(s)
Marie Mc Andrew
Université de Montréal - Canada

Marie Mc Andrew est professeure émérite au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal et a récemment complété son mandat comme conseillère spéciale du Recteur sur l’équité, la diversité et l’inclusion. Spécialiste de l’éducation des minorités et de l’éducation interculturelle au Québec et dans une perspective comparative, ses travaux des trente dernières années ont mis en valeur le rôle central de l’éducation dans la transformation des rapports ethniques et ont contribué significativement à l’amélioration des politiques et programmes éducatifs. Membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec, elle a publié de nombreux ouvrages, dont Immigration et diversité à l’école – Le débat québécois dans une perspective comparative (prix Donner 2001 du meilleur livre sur la politique publique canadienne) et Les majorités fragiles et l’éducation – Belgique • Catalogne • Irlande du Nord • Québec (finaliste des prix 2010 de la Gouverneure générale du Canada, catégorie Essais).

Séance
C-V102
Heure
2022-05-06 8 h 30
Durée
40 minutes
Salle
513ab