« Il faut acheter une chaise innovante » : un conseil d’école à l’épreuve d’un nouveau dispositif de management public

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Symposium
Résumé
Lancées en 2019, les Cités Educatives sont présentées par le gouvernement français comme un label d’excellence valorisant la « grande alliance » de tous les acteurs éducatifs, « de la petite enfance à l’insertion professionnelle », dans les quartiers prioritaires de la Politique de la ville. A première vue, ce dispositif s’inscrit dans le prolongement des politiques promouvant l’ouverture de l’école sur le monde extérieur (revendication déjà au cœur du colloque d’Amiens de 1968) et la réduction des inégalités de réussite. Dans les faits, une enquête réalisée en 2021 dans l’une des Cités Educatives montre qu’il participe à la diffusion d’un modèle d’action éducative typique du nouveau management public. Sur la base de l’observation d’un conseil d’école et d’une série d’entretiens avec les acteurs-clés du dispositif, les résultats montrent que la mise en œuvre des CE consiste, dans un contexte de remise en cause de l’éducation prioritaire, à remplacer l’allocation des moyens en fonction de critères sociaux par une attribution conditionnée à la mise en place de « projets innovants », allant jusqu’à concerner – comme le suggère l’extrait cité dans le titre – le simple achat de mobilier scolaire.
Auteur(s)
Marie-Pierre Chopin
Université de Bordeaux - France

Jérémy Sinigaglia
Université de Strasbourg - France

Séance
C-J311
Heure
2022-05-05 11 h 00
Durée
20 minutes
Salle
515b