Accompagner les étudiants en situation de handicap à l’université: réflexions et pistes d’action pour des pratiques plus inclusives

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium
Résumé
La présence de plus en plus importante d’étudiants déclarant leur situation de handicap traditionnel ou émergeant (ESH/É) dans les universités incite le personnel enseignant à se mobiliser afin de mieux les accompagner et de revisiter la pédagogie utilisée, et ce, dans une logique d’inclusion (Philion et al., 2016). Si les mesures d’accommodement habituelles sont maintenant acceptées et reconnues, plusieurs défis demeurent lorsqu’il s’agit d’adopter une posture d’accompagnement appropriée aux besoins de ces étudiants. Cette présentation s’attarde aux dimensions que peuvent prendre cet accompagnement et apporte différentes pistes de réflexion et d’actions sur lesquelles se sont penchés des directions de programmes, des professeur.e.s et chargé.e.s de cours dans le cadre de leur participation à trois groupes de codéveloppement professionnels (Payette et Champagne, 2000) portant sur le soutien aux ÉSH/É en contexte universitaire. L’analyse qualitative et interprétative du discours des participant.e.s réalisées à partir des transcriptions et des notes de synthèse des rencontres (Miles et Huberman, 2003), a permis de faire ressortir l’importance de dépasser la confrontation des discours entre accommodements et accompagnement pour aller vers le développement de pratiques plus inclusives tenant compte des facteurs environnementaux influençant la persévérance des étudiant.e.s (Fougeyrollas, 2010).
Auteur(s)
Carole Côté
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Carole Côté est professeure au programme d’enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’UQAC et directrice de l’unité d’enseignement en adaptation scolaire. Elle possède une spécialisation en orthopédagogie. Ses intérêts d’enseignement et de recherche concernent les difficultés d’apprentissage en mathématiques, les pratiques d’adaptation de l’enseignement et d’interventions orthopédagogiques, le soutien et l’accompagnement des ÉSH fréquentant au collégial et à l’université, ainsi que la collaboration et le coenseignement. Elle est membre de l’ADOQ et vice-présidente de la Table interuniversitaire pour la formation en orthopédagogie (TIFO). Elle est aussi co-chercheure avec plusieurs équipes de recherche sur diverses thématiques touchant à la fois la collaboration interprofessionnelle, le partenariat en recherche en éducation, la pratique enseignante et l’inclusion socio-professionnelle des personnes éloignées du marché du travail. Étant issue du domaine de l’adaptation scolaire, cette diversité des perspectives contribue grandement au soutien des autres chercheurs.

Marie-Pierre Baron
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Marie-Pierre Baron est professeure à l'Unité d'enseignement en adaptation scolaire et sociale de l'Université du Québec à Chicoutimi. Elle s'intéresse aux interventions permettant le développement du langage, tant oral qu'écrit, chez les élèves ayant une difficulté ou un trouble d'apprentissage. Ses recherches portent sur le développement de l'identité professionnelle et des compétences propres à la collaboration interprofessionnelle des étudiants universitaires dans un contexte de formation initiale à l'orthopédagogie. Elle est directrice de la Clinique Universitaire d'Orthopédagogie de l'UQAC et de la Revue Hybride de l'Éducation.

Manon Doucet
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Manon Doucet est docteure en sciences de l’éducation et professeure titulaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Elle possède une formation en adaptation scolaire avec une spécialisation en troubles affectifs et une expérience comme enseignante en milieu scolaire. Ses intérêts d’enseignement et de recherche sont les difficultés affectives et comportementales, la métaémotion, les habiletés sociales et l’accompagnement des enseignants dans leurs pratiques éducatives. Depuis 2010, elle réalise des travaux de recherche auprès du personnel scolaire en formation générale des adultes et en formation professionnelle dans un contexte de formation continue en ce qui a trait au développement de stratégies d’intervention auprès des élèves ayant des besoins particuliers. Depuis janvier 2018, elle occupe le poste de doyenne au Décanat des études de l’UQAC.

Séance
C-J302
Heure
2022-05-05 11 h 50
Durée
25 minutes
Salle
513d