La professionalisation en tant que solution à la pénurie enseignante

Colloque du CRIFPE
Brève communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Symposium
Résumé
La profession enseignante au Québec s’inscrit dans un courant idéologique de professionnalisation notable par l’augmentation des exigences pour qualifier les enseignants ainsi que par la complexification des tâches. Cependant, en réponse à la présente pénurie d’enseignants, les écoles ont recours à du personnel non légalement qualifié pour occuper les postes vacants, recours qui semble contredire l’idéologie en place. Alors qu’il semble y avoir consensus au Québec selon lequel la profession enseignante est complexe et requiert des savoirs spécialisés qui ne sont pas accessibles à tous, mais bien développés au cours de la formation initiale (CSÉ, 2019; MEQ, 2021; OPQ, 2002), des études américaines tendent à démontrer l’importance de la formation enseignante pour la réussite des élèves (Cardichon et al., 2020; Darling-Hammond & Youngs, 2002; Laczko-Kerr & Berliner, 2002; Lindsey, 2014). Alors que la recherché a démontré que les enseignants non légalement qualifies au Québec représentaient 25% du personnel enseignant en 2018-19 (Harnois, 2021), la recherche-action proposée vise à mettre en place un système d’enseignement à délégation de tâches tel que présent dans la majorité des professions équivalentes. La présentation du projet de doctorat inclus l’exposition de la problématique, les différentes étapes structurantes du projet seront présentées ainsi qu’une ébauche de la recherche action.
Auteur(s)
Valérie Harnois
Université TÉLUQ - Canada

Séance
C-J203
Heure
2022-05-05 10 h 10
Durée
15 minutes
Salle
515c