La formation autoportante Gestion et leadership pédagonumérique : consolidation des compétences en gestion et en leadership chez les directions d’établissement d’enseignement et des gestionnaires scolaires

Colloque du CRIFPE
Brève communication orale
Thème(s)
Le numérique éducatif
Symposium
Résumé
La transition numérique est une responsabilité partagée entre tous les acteurs du domaine éducatif, mais il revient aux directions d’établissement d'enseignement et aux gestionnaires scolaires d’instaurer les conditions nécessaires à son déploiement et à sa pérennisation. Toutefois, ils n’ont pas été nécessairement formés pour s’acquitter des rôles émergents qu’ils doivent dorénavant assumer. C’est dans l’esprit de vouloir répondre aux besoins de ces acteurs que la formation autoportante intitulée Gestion et leadership pédagonumérique a été développée. Plus spécifiquement, elle veille à consolider chez les participants les compétences nécessaires à la mise en œuvre des mesures inscrites au sein du Plan d’action numérique en éducation et enseignement supérieur (PAN) et à l’instauration d’un climat favorisant l’implantation du numérique. Issue d’un travail collaboratif et d’un partenariat entre l’Université du Québec à Montréal et le MEQ, elle est offerte gratuitement depuis l’automne 2021 à l’ensemble des directions d’établissement et aux gestionnaires scolaires du Québec. Cette communication présente le contexte entourant la création de la formation, en exposant notamment la façon suivant laquelle elle prend appui sur les données issues de la recherche. Elle propose ensuite sa description détaillée, pour finalement discuter ses apports pédagogiques en termes de consolidation de compétences en gestion et de familiarisation aux outils numériques.
Auteur(s)
Julie Monette
Université du Québec à Montréal - Canada

Julie Monette est présentement étudiante à la maîtrise en éducation à l’UQAM. Son sujet porte sur ses deux domaines de prédilections la formation en ligne et l’étude de l’être humain. Détenant un baccalauréat en psychologie et une formation en enseignement postsecondaire, sa recherche vise à combiner les deux, afin de déterminer quelles sont les meilleures stratégies pédagogiques et numériques qui favorisent la création d’une relation pédagogique à distance. En outre, ses deux dernières années ont été consacrées à la recherche en gestion de l’innovation pédagogique en collaboration avec France Gravelle et Nathalie Frigon. Elle accompagne également les enseignants du Collège LaSalle quant à la formation en ligne en tant que conseillère pédagogique.

France Gravelle
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

France Gravelle est titulaire d’un doctorat en sciences sociales, spécialité éducation, de l’Université de Paris-Est, d’une maîtrise en éducation et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en administration scolaire. Professeure au département d’éducation et de pédagogie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle a auparavant occupé la fonction de professeure invitée en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ainsi que directrice du Centre de pédagogie universitaire de cette même université. Spécialiste en gestion de l’éducation et nouvelle gouvernance, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion du numérique, de l’enseignement en ligne et hybride, de la gestion de l’enseignement supérieur ainsi qu’au bien-être des membres de la direction d’établissement d’enseignement.

Marie-Hélène Masse-Lamarche
Université du Québec à Montréal - Canada

Marie-Hélène Masse Lamarche est doctorante en éducation à l'UQAM et chargée de cours au Département d'éducation et pédagogie du même établissement. Ses intérêts de recherche sont portés par la sociologie critique de l'éducation et la psychanalyse du travail enseignant. Dans le cadre de son projet doctoral, elle investigue les liens unissant les idéologies à l’identité professionnelle enseignante. Dirigée par Arianne Robichaud et Marina Schwimmer, elle collabore en tant qu'auxiliaire de recherche avec France Gravelle sur différents projets, notamment ceux orientés vers l'analyse du leadership pédagonumérique des directions d'établissement d'enseignement et des gestionnaires scolaires en contexte québécois.

Caroline Gagnon
Université du Québec à Montréal - Canada

Caroline Gagnon est présentement étudiante au doctorat en éducation à l’UQÀM. Elle s’intéresse particulièrement au développement et à l’utilisation de l’intuition chez les enseignants dans l’optique d’aider ces derniers à mieux comprendre les processus cognitifs sous-jacents à la prise de décisions. Dirigée par Marthe Hurteau et codirigée par France Gravelle, elle collabore avec ces dernières en tant qu’assistante de recherche sur différents projets portant notamment sur la gestion des établissements d’enseignement, sur le stress professionnel du personnel de direction et sur la sagesse pratique.

Frédérique Montreuil
Université du Québec à Montréal - Canada

Louis-Philippe Lachance Demers
Université du Québec à Montréal - Canada

Louis-Philippe Lachance Demers est présentement étudiant au doctorat en éducation à l'UQAM. Il s'intéresse à l'inclusion scolaire dont les manifestations du capacitisme dans le système scolaire québécois. À titre d'assistant de recherche, il collabore actuellement avec France Gravelle sur des projets touchant le Haut Potentiel Intellectuel ainsi que le bien-être des directions d'établissement d'enseignement.

Ressources complémentaires
Séance
C-J308
Heure
2022-05-05 11 h 00
Durée
15 minutes
Salle
522a