Le processus de professionnalisation des stagiaires en enseignement secondaire dans une université québécoise

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium
Résumé
Les stages en enseignement secondaire occupent une place importante dans les programmes de formation initiale au Québec. Les stagiaires sont appelés à vivre 700 heures de formation pratique réparties sur quatre stages se déroulant en alternance avec des cours universitaires tout au long des quatre années du baccalauréat (ME, 2020). Le taux élevé de décrochage chez les enseignants québécois et canadiens en insertion professionnelle ainsi que l’épuisement professionnel vécu par plusieurs jeunes enseignants (Gaudreau, 2017; Hugues et al., 2015; Kamanzi et al., 2017) suggèrent qu’ils ne sont pas suffisamment préparés pour faire face aux exigences du métier. Cette situation soulève un enjeu crucial au regard de la formation initiale: permettre aux étudiants d’atteindre leur plein potentiel pour les aider à négocier efficacement leur entrée dans la profession enseignante. Notre contribution présente l’implantation d’un processus de professionnalisation renouvelé impliquant l’ensemble des formateurs (superviseurs universitaires, professeurs et enseignants associés). Les objectifs de ce processus sont les suivants : 1) Offrir à l’étudiant.e une démarche documentée qui le ou la place au cœur de son développement professionnel, tout au long de son parcours au sein du programme 2) Réfléchir à la motivation professionnelle des stagiaires : leur offrir les leviers et des occasions de formation qui les engagent dans une motivation autonome
Auteur(s)
Josée-Anne Gouin
Université Laval - Canada

Séance
C-J203
Heure
2022-05-05 9 h 40
Durée
30 minutes
Salle
515c