La formation dans les Ecoles Normales d’Instituteurs (ENI) en Mauritanie

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium
Résumé
La formation du personnel enseignant, qui est la clé de réussite du système éducatif, connait des insuffisances constatées au niveau de la qualité de l’enseignement au primaire en Mauritanie. Ces lacunes sont dues notamment aux dysfonctionnements constatés dans la formation initiale des enseignants qui s’explique entre autres par une absence de programmes de formation conformes à des référentiels préétablis, une qualité insuffisante des candidatures lors du processus de recrutement et une formation insuffisante des formateurs. Cette communication s’appuie sur un état de la situation en Mauritanie, réalisé dans le cadre d’une étude couvrant le G5 Sahel et portant sur les ordres d’enseignement primaire et secondaire (1er cycle). Outre une analyse documentaire, les données ont été recueillies par questionnaires et entrevues auprès de diverses catégories de participants, dont les responsables des institutions de formation et les formateur.rices. En plus d’analyser les caractéristiques du personnel enseignant, son évolution ainsi que les réformes et les programmes de formation, la communication dégagera diverses pistes de réflexion, de recherche et d’action pour renforcer la profession enseignante en Mauritanie. Ces propositions constituent des avenues transitoires susceptibles d’améliorer la qualité de la formation en attendant la mise en œuvre de l’actuelle réforme du système éducatif mauritanien.
Auteur(s)
Stéphane Cyr
Université du Québec à Montréal - Canada

Stéphane Cyr est professeur agrégé au département de mathématiques de l’UQAM où il œuvre depuis 20 ans à la formation des maitres du primaire et du secondaire. Il a été président du comité scientifique de la Chaire UNESCO de développement curriculaire jusqu’en 2015. Il a réalisé de nombreux travaux portant sur des réformes curriculaires aux niveaux primaire, secondaire et universitaire dans plusieurs pays africains. Il a contribué à accompagner les systèmes éducatifs de ces pays pour améliorer la qualité de la formation des enseignants du primaire et du secondaire, et a également développé plusieurs matériels pédagogiques adaptés à ces contextes.

Patrick Charland
Université du Québec à Montréal - Canada

Patrick Charland est professeur titulaire et directeur du Département de didactique de l’UQAM. Depuis plus de quinze ans, il a développé une expertise en développement curriculaire, de même qu’en formation initiale et continue d’enseignants du primaire, du secondaire et de l’universitaire au Québec comme à l’international. Membre régulier de l’Observatoire des réformes en éducation (ORÉ-UQAM), puis représentant de la Faculté des sciences de l’éducation à la Chaire UNESCO de développement curriculaire, il a participé à plusieurs projets de développement des capacités. Par ailleurs, à titre de didacticien des sciences et de la technologie, il a développé une expertise en neurosciences de l'éducation. Il s'intéresse ainsi à mieux comprendre l'apprentissage en collectant diverses données neurophysiologiques, en direct, pendant l'apprentissage. Ses travaux s'inscrivent notamment dans des perspectives nouvelles en sciences de l'éducation, générant des données massives (big data) et faisant appel à des perspectives analytiques associées à l'apprentissage machine (machine learning).

Dah Dahane
Ministere de l'education Mauritanie - Mauritanie

Séance
C-J215
Heure
2022-05-05 10 h 15
Durée
20 minutes
Salle
522b