Les transformations des pratiques enseignantes durant la crise sanitaire en France : Travail invisible, résistance et expertise en éducation prioritaire

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Symposium
Résumé
Les analyses statistiques menées à partir d’un questionnaire sur la continuité pédagogique pendant le confinement en France montrent que les enseignant·e·s en REP et REP+ consacrent 2h09 de moins que les autres à leur activité professionnelle, alors que cet écart n’existe pas hors confinement. Cet article, partant de ce constat surprenant, s’intéresse aux répertoires d’action des enseignant.es exerçant en éducation prioritaire. En se basant sur l’analyse de 20 entretiens semi-directifs avec des enseignant·e·s engagé·e·s dans leur métier, nous tentons de lever ce paradoxe en mettant en lumière trois répertoires professionnels en éducation prioritaire mobilisés pendant le confinement : la résistance, le travail invisible et l’expertise. Nous montrerons enfin que, alors que la formation et la formation continue des enseignant·e·s constitue un point faible en France comparativement aux autres pays voisins (TALIS 2018), cette période a pu jouer un rôle important d'auto-formation professionnelle à la faveur de ces deux derniers répertoires.
Auteur(s)
Severine Chauvel
Université Paris-Est Créteil - France

Filippo Pirone
Université Paris Est Créteil | LIPHA - France

Romain Delès
Université de Bordeaux - CED - France

Séance
C-J309
Heure
2022-05-05 11 h 30
Durée
30 minutes
Salle
513a