Perceptions de la continuité pédagogique et pratiques en contexte pandémique en Guadeloupe

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème(s)
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Symposium
Résumé
Cette communication exposera deux études réalisées pour cerner les effets du contexte pandémique sur la continuité pédagogique en Guadeloupe, région française d’outre-mer, excentrée et marquée par de multiples spécificités et contraintes locales. Les résultats de la première étude exploratoire (par questionnaire) sur les ressentis d’environ 200 enseignants pendant le premier confinement généralisé ont dévoilé un certain malaise. Les enseignants interrogés ont pu mettre en place la continuité pédagogique mais disent avoir été peu soutenus quelques jours après le confinement, peu formés et peu préparés face à ce contexte exceptionnel. Ils déclarent aussi avoir manqué d’équipement numérique suffisant et avoir une charge de travail plus conséquente. Les interactions didactiques à distance et l’évaluation en ligne semblent être affectées. Les résultats d’une seconde étude qualitative (par entretien) confirment les difficultés éprouvées par les enseignants ; leur discours met en avant le manque de ressources, la distance physique, l’isolement et les nombreuses incertitudes. Plusieurs logiques d’actions, reflétant probablement le caractère inédit et l’extrême complexité de la situation vécue ont été dessinées. Les enseignants interviewés semblent attribuer un double sens à la continuité : d’une part, la continuité pour eux, c’est enseigner comme avant, et d’autre part, c’est maintenir le contact avec les élèves.
Auteur(s)
Elisabeth Issaieva
Université des Antilles - Guadeloupe

Elisabeth Issaieva est maîtresse de conférences et membre du CRREF (EA-4538) à l’Université des Antilles. Ses travaux s’inscrivent dans la cadre de la problématique de l’échec scolaire. À ce titre, elle a développé plusieurs projets de recherche pour cerner les effets des pratiques d’enseignement sur la qualité des apprentissages des élèves dans l’enseignement primaire et (post)secondaire (général et professionnel) à la lumière de différents contextes. Elle s’intéresse aussi à la relation entre les apprentissages et le développement personnel et professionnel. Dans ce cadre, elle a participé à une recherche interdisciplinaire qui a donné lieu à l’édition d’un ouvrage collectif : Guilley, G., Carvalho Arruda, C., Gauthier, J-A., Gianettoni, L., Gross, D., Joye, D., Issaieva-Moubarak, E. et Müller, K. (dir.). (2019). A l’école du genre. Projets professionnels des jeunes en Suisse. Zürich : Editions Séismo.

Manuel Lollia
Université des Antilles | CRREF - Guadeloupe

Manuel Lollia est doctorant en sciences de l’éducation au sein du centre de recherches et de ressources en éducation et formation (CRREF-EA 4538), de l'Université des Antilles. L’objet de sa thèse de doctorat porte sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral dans des disciplines scientifiques au lycée en Guadeloupe. Il a aussi conduit des recherches sur l’enseignement, l’évaluation et les apprentissages en contexte de pandémie. Il est par ailleurs professeur certifié de SVT au collège et formateur académique en éducation prioritaire dans l’académie de Guadeloupe.

Séance
C-J209
Heure
2022-05-05 9 h 35
Durée
30 minutes
Salle
513a